Il venait d’avoir 18 ans

Album

È contenuto nei seguenti album:

Testo Della Canzone

Il venait d'avoir 18 ans di Dalida

(S. Lebrail – P. Sevran / P. Auriat – J. Bouchery)
* Patty Pravo2007 Spero che ti piaccia… pour toi
* Franco Battiato2008 Fleurs 2

Il venait d’avoir dix-huit ans
il était beau comme un enfant
fort comme un homme
c’était l’été évidemment
et elle compté en le voyant
ses nuits d’automne
elle mit de l’ordre a ses cheveux
un peu plus de noir sur ses yeux
ça l’a fait rire
quand il s’est approché de lui
aurait donné n’importe quoi
pour le seduire

Il venait d’avoir dix-huit ans
c’était le plus bel argument
de sa victoire
il ne parlait jamais d’amour
il pensait que les mots d’amour
son dérisoires
il lui disait: “j’ai envie de toi”
il avait vu au cinema
“le blé en herbe”
au creux d’un lit improvisé
elle decouvrit émerveillée
un ciel superbe

Il venait d’avoir dix-huit ans
ça le rendait presque insolent de certitude
et pendant qu’il se rhabillait
deja vaincue, elle retrouvait sa solitude
aurait voulu le retenir
pourtant elle le laissé partir
sans faire un geste
il a dit: “c’était pas si mal”
avec la candeur infernale
de sa jeunesse

Il venait d’avoir dix-huit ans
il était beau comme un enfant
fort comme homme
aurait voulu le retenir
pourtant elle le laissé partir
sans faire un geste

Il testo contenuto in questa pagina è di proprietà dell’autore. WikiTesti è un’enciclopedia musicale con lo scopo di far conoscere a quante più persone possibile il panorama musicale.

[nextpage title=”Accordi per chitarra”]

Accordi

   
D#9 G#

D#                         A#
Il venait d’avoir dix-huit ans,

il était beau comme un enfant,

              D#9   D#
fort comme un homme.

                    A#
C’était l’été évidemment,

            Fm
et j’ai compté en le voyant

              D#    Cm
mes nuits d’automne.

                             Fm6
J’ai mis de l’ordre à mes cheveux,

                            A#6
un peu plus de noir sur mes yeux;

            Cm
ça l’a fait rire.

                               Fm7
Quand il s’est approché de moi,

                         Cm
j’aurais donné n’importe quoi

          A#    D#
pour le séduire.

                           A#
Il venait d’avoir dix-huit ans,

           Fm
c’était le plus bel argument

            D#9   D#
de sa victoire.   

                       A#
Il ne m’a pas parlé d’amour,

      Fm
il pensait que les mots d’amour

         D#     Cm
sont dérisoires.

                                 Fm6
Il m’a dit : «J’ai envie de toi»,

                   Gm
il avait vu au cinéma

              Cm
«Le blé en herbe».

                            A#7
Au creux d’un lit improvisé,

                        Cm
j’ai découvert, émerveillée,

          A#    D#
un ciel superbe.

                           A#
Il venait d’avoir dix-huit ans,

         Fm
ça le rendait presque insolent

        D#
de certitude.

                          A#
Et pendant qu’il se rhabillait,

         Fm
déjà vaincue, je retrouvais

       D#   Cm
ma solitude.

                          Fm
J’aurais voulu le retenir,

                           Gm
pourtant je l’ai laissé partir

                 Cm
sans faire un geste.

                                 Fm6
Il m’a dit : «C'était pas si mal»

                     Cm
avec la candeur infernale%+

            Fm6   Cm
de sa jeunesse.   

                             Fm6
J’ai mis de l’ordre à mes cheveux,

                            Gm
un peu plus de noir sur mes yeux,

        Cm
par habitude.

                         G
J’avais oublié simplement

que j’avais deux fois dix-huit ans.

***

LASCIA UN COMMENTO

Please enter your comment!
Please enter your name here